Le sel de ma vie

Une envie particulière en ce beau samedi de novembre ? Oui, l’exploration de notre région ! Direction Gruissan et son salin sur la côte méditerranéenne où le soleil est au rendez-vous pour nous accompagner à la découverte de ce petit paradis.

 

La journée commence bien, nous partons à la côte, et pour se mettre en forme rien de tel qu’une bonne « noisette », un verre de jus d’orange et une « chocolatine » encore chaude. Vous avez tout compris ? Vous êtes déjà du sud alors ! Sinon, pas de souci… Une « noisette » est communément appelée un café au lait en Belgique mais généralement le lait versé dans le café est chauffé au préalable pour une température parfaite à la dégustation. Pour ce qui est de la fameuse « chocolatine » si importante dans le cœur du sudiste, il s’agit tout simplement d’un pain au chocolat.

 

Une fois « la peau du ventre bien tendue…»,  nous poursuivons notre journée par la visite du salin. A peine descendu de la voiture, sentir le soleil d’automne nous réchauffer les épaules, quel bonheur. Nous en prenons également plein les yeux. N’essayons pas de le décrire, aucun mot ne peut mieux peindre un paysage qu’une photo :   

Oui, vous ne rêvez pas et il ne s’agit pas d’un montage : les bassins d’eau de mer sont vraiment roses. La question à 100 points : Pourquoi l’eau est-elle rose ? Pour celui qui le sait déjà, Bravo ! Pour les autres, nous allons vous raconter l’histoire afin que vous puissiez la répéter à votre guide lors de votre visite devant tous les autres participants.

 

Tout cela est dû à la présence d’une micro-algue qui se protège du soleil et du sel grâce à un pigment rouge appelé le bêta carotène. De petites crevettes, présentes dans les salins, se nourrissent de ces petits organismes et ce, avant d’être à leur tour ingurgitées par les flamants. Le pigment rouge se concentre dans le plumage des volatiles et leur confère leur teinte rosée.

 

La visite guidée du salin qui dure environ une heure et demi est un moment très agréable de découverte qui nous donne l’impression de marcher au milieu d’une carte postale ou d’une peinture de Lina Bill, peintre français né le 6 janvier 1855 à Gruissan.

 

De retour de cette balade, l’heure est venue de se restaurer. De quoi avons-nous envie ? De manger typique bien entendu ! Le meilleur restaurant de poissons et fruits de mer de la région se trouve juste au bord du salin. Nous vous conseillons de vous arrêter donc à « La Cambuse du Saunier », face à ce paysage interminable bercé d’une note de magie et d’y déguster fruits de mer et toutes autres spécialités et ce, avec un bon petit verre de vin blanc du pays. Nous vous recommandons, dans la mesure du possible, de réserver car ce lieu d’exception est fort prisé tant par les touristes que les locaux. D’ailleurs, une petite anecdote à ce sujet… Ne soyez pas surpris d’y croiser un « grand blond avec une chaussure noire » il paraît qu’il s’agit d’un de ses endroits de prédilection à deux pas de son vignoble. Vous avez devinez ? Pierre RICHARD, et oui le comédien, le vrai !

 

Après ce repas merveilleux, direction la petite boutique de sel juste à côté. On a l’impression de rentrer dans une dimension parallèle pleine de couleurs, de friandises, de spécialités,… et l’enfant qui est en nous se fait sentir pour nous apporter une fois de plus le sourire et des étoiles pleins les yeux. N’hésitez pas à vous laisser tenter par les sels de bain de Gruissan, nous les avons testés et approuvés pour un moment de pure relaxation.

 

Avant de repartir, un dernier regard vers l’horizon. Quelle merveilleuse sensation de plénitude qu’offre l’odeur revigorante de l’iode. Enfin, nous garderons en mémoire ce subtil goût unique et pourtant si commun qui nous pique les lèvres. Vous avez devinez ? 

 

Le sel bien entendu, le sel de ma vie.

Partager la page